Expériences Numériques
et Audiovisuelles

Mirage Festival - 13 - 17 Février 2013 - Lyon

En Partenariat avec
Mapping Festival et AADN

Mirage Festival

Etrange expérience qu'un mirage. Au-delà des simples illusions optiques, le Mirage Festival explore des voies artistiques plurielles où expérimentation rime avec technologie. La programmation hybride réunissant des artistes locaux, nationaux et internationaux propose un reflet éphémère de ce que pourrait être la création de demain. Installations, performances live et soirées offrent au public curieux l'occasion de s'aventurer vers des horizons inexplorés jusque là.

Le Mirage Festival annonce son ambition en proposant dès sa première édition une programmation artistique inédite à Lyon, des ateliers pour partager des modes de création inconnus du grand public et un espace de réflexion au travers de véritables temps de rencontre et d'émulation professionnelle.

Mirage Festival - Expériences Numériques et Audiovisuelles

Me 13

18h30

Inauguration

ENSBA Lyon - Réfectoire des Nonnes

Fundbüro est un projet collaboratif d’artistes et de chercheurs entre la France et l’Afrique du Sud - Lyon et Johannesburg. L’exposition va témoigner des travaux théoriques et plastiques permis par la distance - envois et acheminements postaux, traçabilité grâce aux technologies RFID, temps réel des technologies numériques, objets plus ou moins bavards réalisés en prototypage rapide imaginés dans un lieu et produit dans un autre.

Tables-rondes, expérimentations et performances simultanées entre Johannesburg et Lyon permettront d’activer et réactiver l’ensemble de ces assemblages.

Une proposition de Catherine Beaugrand (artiste, en charge de l’unité de recherche DatAData à l’ENSBA de Lyon) et Georges Pfruender (artiste, directeur de la Wits School of Arts à l’Université Witwatersrand, Johannesburg), avec Nicolas Baduraux, Elsa Bouladoux, Gaëlle Cintré, Mwenya Kabwe, Cynthia Kros, Donna Kukama, Dorothee Kreutzfeldt et Bettina Malcomess, Jyoti Mistry et Nontobeko Ntombela.

Entrée libre.

20h00 - 23h30

Explorations numériques

Le Lavoir Public

OKO / Nadezda Suvorova / 20h00 - 22h00
Conçu par Nadezda Suvorova, Pierre Rossel et Jérémie Forge, OKO est un casse-tête nouvelle génération aussi technique qu’esthétique. Ce puzzle graphique se transforme après quelques minutes d’utilisation en véritable voyage hypnotique grâce aux visuels utilisés, issus de la banque d’images de la NASA. L’été dernier il a été présenté à la Maison de la Suisse aux JO de Londres. Fort de son succès OKO a gagné le concours Swisscom de la meilleure application iOS 2012. A l’occasion du Mirage Festival, OKO sera proposé en version grand format, pour une expérience visuelle et sonore.

DJ Fubar / 22h00 - 23h30
Grand passionné de vinyls. Fubar adore explorer les bric a brac et les magasins de disques pour y trouver de nouvelles perles. Ce qu’il recherche avant tout : du groove ! quel que soit le style et l’époque.

Entrée libre.

Le Lavoir Public : l'accès au Lavoir Public nécessite de payer une adhésion de 2€ valable pour toute la durée du festival.

Je 14

13h00 - 19h00

Installations

ENSBA Lyon - Réfectoire des Nonnes

Fundbüro est un projet collaboratif d’artistes et de chercheurs entre la France et l’Afrique du Sud - Lyon et Johannesburg. L’exposition va témoigner des travaux théoriques et plastiques permis par la distance - envois et acheminements postaux, traçabilité grâce aux technologies RFID, temps réel des technologies numériques, objets plus ou moins bavards réalisés en prototypage rapide imaginés dans un lieu et produit dans un autre.

Tables-rondes, expérimentations et performances simultanées entre Johannesburg et Lyon permettront d’activer et réactiver l’ensemble de ces assemblages.

Une proposition de Catherine Beaugrand (artiste, en charge de l’unité de recherche DatAData à l’ENSBA de Lyon) et Georges Pfruender (artiste, directeur de la Wits School of Arts à l’Université Witwatersrand, Johannesburg), avec Nicolas Baduraux, Elsa Bouladoux, Gaëlle Cintré, Mwenya Kabwe, Cynthia Kros, Donna Kukama, Dorothee Kreutzfeldt et Bettina Malcomess, Jyoti Mistry et Nontobeko Ntombela.

Entrée libre.

15h00 - 18h30

Workshop

Salle Fourvière

MadMapper est un outil facile à utiliser qui simplifie et démystifie le processus de mapping vidéo, afin de permettre à l’artiste ou designer de se concentrer sur le contenu de ses projections, désormais modifiables en temps réel. MadMapper est développé entre Genève et Paris, respectivement par les équipes de Modul8 et de 1024 architecture. Le workshop inclut une présentation générale du logiciel et de son utilisation avec Modul8, des exercices pratiques sur des maquettes et divers supports de projection.

Animé par VJ Lupin.

Le workshop se déroulera à la salle Fourvière gracieusement mise à disposition par Kohé Meeting.

Inscription 50€ : infos pratiques

14h00 - 18h00

Atelier professionnel

Mairie du 1er arr.

L’atelier animé par le Réseau a.n.r.a. (Arts numériques Rhône-Alpes) réunit des professionnels des arts numériques pour traiter la question de la production dans ce secteur : quels moyens, outils et pratiques ? Grâce au partage d’expériences des acteurs présents, ces échanges permettront de réfléchir à la construction de modèles de soutien à la création artistique numérique.

18h30

Vernissage

Galerie Datta

Galerie H+

Sunset Résidence

In The Woods / Camille Scherrer / Galerie Datta
S’inspirant des montagnes au pied desquelles elle a grandi, Camille Scherrer recrée avec In the Woods son propre univers peuplé d’animaux, de télécabines, de sapins et de cartes postales. Le spectateur, face à une paroi, voit son ombre entourée d’animaux de la forêt ; il peut s’en approcher, les caresser ou encore orchestrer de petites narrations. Les ombres se mêlent au réel pour mieux troubler le spectateur.

Electric Sheep / La Fabrique d'Objets Libres / Galerie H+
Et si les machines se mettaient à dessiner? Cette exposition fait état de wokshops réalisés entre artistes et concepteurs. Elle montre autant l’estampe numérique que la manière dont elle se fabrique. L’image se donne à voir au spectateur par la chorégraphie de la machine. Le dessin devient performance. La machine devient actrice du moment et co-auteur du résultat. En perpétuel mouvement, l’exposition et les productions seront différentes chaque jour.

Mécaniques Discursives / Yannick Jacquet & Fred Penelle / Sunset Résidence
Ce projet d’installation est issu de la rencontre entre le graveur Fred Penelle et le vidéaste Yannick Jacquet (Legoman un des membres fondateurs du collectif AntiVJ). Mélange de gravure et de projection vidéo, elle représente une sorte de machinerie absurde et poétique se développant sur les murs à la manière d’un cadavre exquis, prenant comme point de départ le principe de la réaction en chaine.

Entrée libre.

20h00 - 23h30

Explorations numériques

Le Lavoir Public

De 21h00 à 21h45
Wu-Wu s’inspire des paysages du Chadar, la Rivière Gelée située dans l’Himalaya indien. Dans la région du Ladakh, huit mois par an, les neiges bloquent les cols des massifs montagneux. Les villages se retrouvent isolés et doivent vivre en autonomie complète. Au plus froid de l’hiver, la rivière Zanskar offre une brèche qui met fin temporairement à cet isolement. Sous l’emprise du froid, les eaux se figent en une avenue de glace au milieu des montagnes. La tumultueuse Zanskar devient Chadar, la Rivière Gelée. Quatre ou cinq semaines d’itinérance sont alors possibles pour les Zanskaris qui souhaitent rejoindre le reste du monde.

L’installation présente un tirage photo grand format, d’un paysage montagneux à la fois séduisant, austère et étrange, qui servira de support à la projection d’un « mapping vidéo», procédé animant ce tableau en interaction avec la composition sonore.

Composition originale : Yi-Ping Yang
Création graphique : Guillaume Marmin & Yanaïta Araguas

De 22h00 à 23h30
Ambiance musicale pour boire un verre et discuter de l'installation.

Tarif : 5€ sur place.

Le Lavoir Public : l'accès au Lavoir Public nécessite de payer une adhésion de 2€ valable pour toute la durée du festival.

Ve 15

13h00 - 19h00

Installations

ENSBA Lyon - Réfectoire des Nonnes

Fundbüro est un projet collaboratif d’artistes et de chercheurs entre la France et l’Afrique du Sud - Lyon et Johannesburg. L’exposition va témoigner des travaux théoriques et plastiques permis par la distance - envois et acheminements postaux, traçabilité grâce aux technologies RFID, temps réel des technologies numériques, objets plus ou moins bavards réalisés en prototypage rapide imaginés dans un lieu et produit dans un autre.

Tables-rondes, expérimentations et performances simultanées entre Johannesburg et Lyon permettront d’activer et réactiver l’ensemble de ces assemblages.

Une proposition de Catherine Beaugrand (artiste, en charge de l’unité de recherche DatAData à l’ENSBA de Lyon) et Georges Pfruender (artiste, directeur de la Wits School of Arts à l’Université Witwatersrand, Johannesburg), avec Nicolas Baduraux, Elsa Bouladoux, Gaëlle Cintré, Mwenya Kabwe, Cynthia Kros, Donna Kukama, Dorothee Kreutzfeldt et Bettina Malcomess, Jyoti Mistry et Nontobeko Ntombela.

Entrée libre.

14h00 - 18h00

Tables Rondes

Mairie du 1er arr.

Y a-t-il à partager entre artistes et industries créatives ? Quelles analogies entre processus de recherche et développement, et une posture d’artiste-chercheur souvent situé entre appro­priation des technologies et détournement des usages ? Comment les concilier ? Pourquoi ? Qu’est-ce que cela produit ?

Intervenants :
- Vincent Chtaïbi, aka Ezra, Directeur Artistique de la Cie Organic Orchestra
- Tanguy Selo, Directeur de Imaginove, Pôle de compétitivité / Cluster des filières de l’image en mouvement en Rhône-Alpes.
- Yves Armel Martin, Directeur du Centre Erasme, Living Lab du Département du Rhône.
- Brice Roy, Game Designer et co-fondateur du collectif One Life Remains.

Modération : Pierre Amoudruz - Directeur Artistique de l’AADN, arts et cultures numériques.

Entrée libre.

14h00 - 19h00

Installations

Galerie Datta

Galerie H+

Sunset Résidence

In The Woods / Camille Scherrer / Galerie Datta
S’inspirant des montagnes au pied desquelles elle a grandi, Camille Scherrer recrée avec In the Woods son propre univers peuplé d’animaux, de télécabines, de sapins et de cartes postales. Le spectateur, face à une paroi, voit son ombre entourée d’animaux de la forêt ; il peut s’en approcher, les caresser ou encore orchestrer de petites narrations. Les ombres se mêlent au réel pour mieux troubler le spectateur.

Electric Sheep / La Fabrique d'Objets Libres / Galerie H+
Et si les machines se mettaient à dessiner? Cette exposition fait état de wokshops réalisés entre artistes et concepteurs. Elle montre autant l’estampe numérique que la manière dont elle se fabrique. L’image se donne à voir au spectateur par la chorégraphie de la machine. Le dessin devient performance. La machine devient actrice du moment et co-auteur du résultat. En perpétuel mouvement, l’exposition et les productions seront différentes chaque jour.

Mécaniques Discursives / Yannick Jacquet & Fred Penelle / Sunset Résidence
Ce projet d’installation est issu de la rencontre entre le graveur Fred Penelle et le vidéaste Yannick Jacquet (Legoman un des membres fondateurs du collectif AntiVJ). Mélange de gravure et de projection vidéo, elle représente une sorte de machinerie absurde et poétique se développant sur les murs à la manière d’un cadavre exquis, prenant comme point de départ le principe de la réaction en chaine.

18h00 - 00h30

Explorations numériques

Le Lavoir Public

OKO / Nadezda Suvorova / 21h00 - 22h30
Conçu par Nadezda Suvorova, Pierre Rossel et Jérémie Forge, OKO est un casse-tête nouvelle génération aussi technique qu’esthétique. Ce puzzle graphique se transforme après quelques minutes d’utilisation en véritable voyage hypnotique grâce aux visuels utilisés, issus de la banque d’images de la NASA. L’été dernier il a été présenté à la Maison de la Suisse aux JO de Londres. Fort de son succès OKO a gagné le concours Swisscom de la meilleure application iOS 2012. A l’occasion du Mirage Festival, OKO sera proposé en version grand format, pour une expérience visuelle et sonore.

DJ Fubar / 22h30 - 00h30
Grand passionné de vinyls. Fubar adore explorer les bric a brac et les magasins de disques pour y trouver de nouvelles perles. Ce qu’il recherche avant tout : du groove ! quel que soit le style et l’époque.

Entrée libre.

Le Lavoir Public : l'accès au Lavoir Public nécessite de payer une adhésion de 2€ valable pour toute la durée du festival.

20h00 - 21h30

Performances

Grand Temple

Crise s’inscrit dans la trilogie Euphorie, Crise, Récession. Récemment licenciés d’une grande entreprise de télécommunication, deux pères de famille sont en crise au bord du suicide : le monde parfait dans lequel ils pensaient évoluer se fissure un peu plus tous les jours. Crédit revolving, placements contagieux et actions en bourse en chute libre vont faire que leur univers domestique va se dérégler, surchauffer puis exploser, laissant place à un monde comparable au Stalker de Tarkowski.

Pour recréer cette «Zone» tarkovskienne sur scène, 1024 utilisera des outils, des mixers, de nombreux gadgets ménagers pilotés en DMX-MIDI pour servir de support de performances à ce monde ménager trompeur et dangereux. Les 1024 continuent de se mettre en scène dans des compositions numériques, familières, humoristiques et virtuoses, pour ainsi confirmer leur vision unique d’un théâtre populaire électronique.

Tarif 8€. Réserver une place

23h00 - 05h00

Club

Club DV1

Line up :
Multi, JNPLSRC, Marcalb, Truss aka MPIA3

VJ : WSK

CLFT marque le coup pour la Carte Blanche qui lui est donnée pour la Nuit 1 du Mirage Festival et invite MPIA3 au DV1. Au menu, sonorités rave et ambiance warehouse pour remonter le temps et retourner aux heures de gloire de la techno.

Tarif 8€. Réserver une place

Sa 16

13h00 - 19h00

Installations

ENSBA Lyon - Réfectoire des Nonnes

Fundbüro est un projet collaboratif d’artistes et de chercheurs entre la France et l’Afrique du Sud - Lyon et Johannesburg. L’exposition va témoigner des travaux théoriques et plastiques permis par la distance - envois et acheminements postaux, traçabilité grâce aux technologies RFID, temps réel des technologies numériques, objets plus ou moins bavards réalisés en prototypage rapide imaginés dans un lieu et produit dans un autre.

Tables-rondes, expérimentations et performances simultanées entre Johannesburg et Lyon permettront d’activer et réactiver l’ensemble de ces assemblages.

Une proposition de Catherine Beaugrand (artiste, en charge de l’unité de recherche DatAData à l’ENSBA de Lyon) et Georges Pfruender (artiste, directeur de la Wits School of Arts à l’Université Witwatersrand, Johannesburg), avec Nicolas Baduraux, Elsa Bouladoux, Gaëlle Cintré, Mwenya Kabwe, Cynthia Kros, Donna Kukama, Dorothee Kreutzfeldt et Bettina Malcomess, Jyoti Mistry et Nontobeko Ntombela.

Entrée libre.

14h00 - 18h00

Workshop

Mairie du 1er arr.

Avis aux vidéastes en herbe... Une après midi pour apprendre à manipuler vos images en temps réel, faire vivre vos montages, coordonner images et musique et découvrir l'art d'improviser une narration visuelle sur grand écran. Animé par gHazi Frini et Mr Tfts.

Gratuit sur inscription : infos pratiques

14h00 - 19h00

Installations

Galerie Datta

Galerie H+

Sunset Résidence

In The Woods / Camille Scherrer / Galerie Datta
S’inspirant des montagnes au pied desquelles elle a grandi, Camille Scherrer recrée avec In the Woods son propre univers peuplé d’animaux, de télécabines, de sapins et de cartes postales. Le spectateur, face à une paroi, voit son ombre entourée d’animaux de la forêt ; il peut s’en approcher, les caresser ou encore orchestrer de petites narrations. Les ombres se mêlent au réel pour mieux troubler le spectateur.

Electric Sheep / La Fabrique d'Objets Libres / Galerie H+
Et si les machines se mettaient à dessiner? Cette exposition fait état de wokshops réalisés entre artistes et concepteurs. Elle montre autant l’estampe numérique que la manière dont elle se fabrique. L’image se donne à voir au spectateur par la chorégraphie de la machine. Le dessin devient performance. La machine devient actrice du moment et co-auteur du résultat. En perpétuel mouvement, l’exposition et les productions seront différentes chaque jour.

Mécaniques Discursives / Yannick Jacquet & Fred Penelle / Sunset Résidence
Ce projet d’installation est issu de la rencontre entre le graveur Fred Penelle et le vidéaste Yannick Jacquet (Legoman un des membres fondateurs du collectif AntiVJ). Mélange de gravure et de projection vidéo, elle représente une sorte de machinerie absurde et poétique se développant sur les murs à la manière d’un cadavre exquis, prenant comme point de départ le principe de la réaction en chaine.

18h30 - 00h30

Explorations numériques

Le Lavoir Public

TéléMir / Alexandra Corneyllie / 18h30 - 20h00
L’installation propose une ambiance interactive : des télévisions et enceintes sont spatialisées dans la salle et diffusent une perception métaphore des mécanismes cérébraux qu’un spectateur peut piloter. Une personne du public est invitée a être le chef d’orchestre du dispositif: en s’y connectant, elle partage son reflet multimédia avec les autres personnes. Elle peut moduler cette ambiance vidéo-sonore par concentration et mouvements.

Ce spectacle interactif chuchote une réflexion sur notre rapport à la technologie : ici, c’est le cerveau qui formate la télévision (et non l’inverse) et l’on détourne du matériel médical à des fins esthétiques.

DJ Lotfi La Face-B / 22h30 - 00h30
Lotfi «La Face-B» est un activiste pro-groove. L’appellation «La Face-B» indique qu’il n’est pas un Jukebox bourré de tubes, mais plutôt un selecteur de sons qui n’ont pas connu un grand succès commercial (et c’est tant mieux).

Entrée libre.

Le Lavoir Public : l'accès au Lavoir Public nécessite de payer une adhésion de 2€ valable pour toute la durée du festival.

20h30 - 22h30

Performances

Salle Garcin

LSD : Light, Sound and Death
L.S.D. immerge le spectateur au coeur d’une réalité augmentée, de paysages soniques et de visualisations surréalistes. Une confluence de plusieurs genres et disciplines, où la musique se mêle à la danse et aux images. L.S.D explore et détourne la temporalité sensorielle et les frontières neuronales entre deux individus.

Eile - Yro
Eile est une performance live-cinema dans laquelle Yro fabrique en direct le son et l’image à l’aide d’une caméra, de microphones, de papier, billes, coton, lumière, plastique, ... En filmant les matières par une caméra en banc titre, il assemble les boucles filmées pour créer un cinéma abstrait et entêtant. On assiste au processus de fabrication des images, les objets manipulés devant la caméra prennent une nouvelle dimension narrative. L’expérience est unique et fragile.

Tarif 8€. Réserver une place

23h30 - 05h00

Club

Club Transbo

Line up :
Dorst, Douster, Duke Dumont, Thug Tieg

Installation : Opus 1

Duke Dumont, pointure du label Turbo Recordings, Douster, héros local de l'étape, son acolyte Thug Tieg et Dorst sont à l'affiche de la Nuit 2 du Mirage Festival. Ce joli tableau de chasse sera agrémenté d'une scénographie mixant architecture et mapping-vidéo.

Tarif 10€. Réserver une place

Di 17

13h00 - 19h00

Installations

ENSBA Lyon - Réfectoire des Nonnes

Fundbüro est un projet collaboratif d’artistes et de chercheurs entre la France et l’Afrique du Sud - Lyon et Johannesburg. L’exposition va témoigner des travaux théoriques et plastiques permis par la distance - envois et acheminements postaux, traçabilité grâce aux technologies RFID, temps réel des technologies numériques, objets plus ou moins bavards réalisés en prototypage rapide imaginés dans un lieu et produit dans un autre.

Tables-rondes, expérimentations et performances simultanées entre Johannesburg et Lyon permettront d’activer et réactiver l’ensemble de ces assemblages.

Une proposition de Catherine Beaugrand (artiste, en charge de l’unité de recherche DatAData à l’ENSBA de Lyon) et Georges Pfruender (artiste, directeur de la Wits School of Arts à l’Université Witwatersrand, Johannesburg), avec Nicolas Baduraux, Elsa Bouladoux, Gaëlle Cintré, Mwenya Kabwe, Cynthia Kros, Donna Kukama, Dorothee Kreutzfeldt et Bettina Malcomess, Jyoti Mistry et Nontobeko Ntombela.

Entrée libre.

14h00 - 19h00

Installations

Galerie Datta

Galerie H+

Sunset Résidence

In The Woods / Camille Scherrer / Galerie Datta
S’inspirant des montagnes au pied desquelles elle a grandi, Camille Scherrer recrée avec In the Woods son propre univers peuplé d’animaux, de télécabines, de sapins et de cartes postales. Le spectateur, face à une paroi, voit son ombre entourée d’animaux de la forêt ; il peut s’en approcher, les caresser ou encore orchestrer de petites narrations. Les ombres se mêlent au réel pour mieux troubler le spectateur.

Electric Sheep / La Fabrique d'Objets Libres / Galerie H+
Et si les machines se mettaient à dessiner? Cette exposition fait état de wokshops réalisés entre artistes et concepteurs. Elle montre autant l’estampe numérique que la manière dont elle se fabrique. L’image se donne à voir au spectateur par la chorégraphie de la machine. Le dessin devient performance. La machine devient actrice du moment et co-auteur du résultat. En perpétuel mouvement, l’exposition et les productions seront différentes chaque jour.

Mécaniques Discursives / Yannick Jacquet & Fred Penelle / Sunset Résidence
Ce projet d’installation est issu de la rencontre entre le graveur Fred Penelle et le vidéaste Yannick Jacquet (Legoman un des membres fondateurs du collectif AntiVJ). Mélange de gravure et de projection vidéo, elle représente une sorte de machinerie absurde et poétique se développant sur les murs à la manière d’un cadavre exquis, prenant comme point de départ le principe de la réaction en chaine.

14h00 - 19h00

Explorations numériques

Le Lavoir Public

L’installation propose une ambiance interactive : des télévisions et enceintes sont spatialisées dans la salle et diffusent une perception métaphore des mécanismes cérébraux qu’un spectateur peut piloter. Une personne du public est invitée a être le chef d’orchestre du dispositif: en s’y connectant, elle partage son reflet multimédia avec les autres personnes. Elle peut moduler cette ambiance vidéo-sonore par concentration et mouvements.

Ce spectacle interactif chuchote une réflexion sur notre rapport à la technologie : ici, c’est le cerveau qui formate la télévision (et non l’inverse) et l’on détourne du matériel médical à des fins esthétiques.

Entrée libre.

Le Lavoir Public : l'accès au Lavoir Public nécessite de payer une adhésion de 2€ valable pour toute la durée du festival.

Fermer

Cette jeune Suisse, diplômée de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne, a suivi une formation de design interactif pour chercher un moyen de donner vie à ses histoires. Depuis, elle jongle entre art et technologie de pointe tout en conservant ses inspirations qu'elle présente elle même ainsi : 80% de montagnes, 10% de vieilleries de ses ancêtres, 10% de « handcraft ».

www.chipchip.ch

Fermer

Fred Penelle
Originaire de Bruxelles, Frédéric Penelle s’efforce depuis un certain nombre d’années à faire sortir la gravure de son cadre et de ses “beaux papiers”. Par ses installations, il lui donne un nouveau souffle en la déviant des routes trop empruntées. Chaque exposition met en place au mur une ribambelle de personnages et d'objets qui mélangent, joyeusement ou avec gravité, le temps, les époques, le dessin, la peinture, le noir, la couleur.

Yannick Jacquet
L'un des fondateurs du label AntiVJ, Yannick Jacquet est aussi connu sous le nom de Legoman. Graphiste de formation, il se consacre aujourd'hui principalement à l'image animée. Son travail est marqué par un désir de sortir des formats de projections traditionnels et de mettre en espace la vidéo. Il se décline notamment sous forme de performances audiovisuelles, d'installations et de scénographie.

www.mecaniques-discursives.net
www.reversehead.com

Fermer
Mirage Festival - Installations - Fabrique d'Objets Libres
La FOL est le premier FabLab (laboratoire de fabrication) lyonnais. Véritable laboratoire citoyen, cet espace de création numérique ouvert à tous met à disposition de ses adhérents des outils à commande numérique permettant à chacun de concevoir et fabriquer tout type d'objets.
Fermer
Nadezda Suvorova est étudiante en Master Media Design à la Haute École d'Art et de Design de Genève. Issue du milieu du design graphique, elle a toujours présenté la volonté d'aller au delà du support imprimé. Cette curiosité l'a conduite à élargir sa pratique au domaine des nouvelles technologies. Ses travaux s'imprègnent de la fascination qu'elle éprouve pour les mystères de la nature et de l'univers. A la recherche constante d'inspiration, elle retranscrit ses intérêts sous forme de créations numériques invitant au jeu et à la réflexion.
Fermer
Mirage Festival - Installations - DatAData
Depuis octobre 2010, DatAData rassemble des chercheurs et des jeunes artistes-chercheurs dans la volonté de répondre aux enjeux esthétiques contemporains soulevés par les cultures numériques, mais aussi d’accompagner l’évolution en cours dans les lieux d’enseignement de l’art français et étrangers. Considérant que les données actuelles des technologies numériques dépassent largement les questions relatives à la place des arts numériques comme genre dans le champ de l'art contemporain, DatAData s'est donné pour cadre les relations entre les pratiques artistiques et le monde numérique. Il s'agit d'étudier comment les outils numériques et les paradigmes sur lesquels ils sont fondés, influent sur les expérimentations plastiques, les contaminent et engendrent de nouvelles textualités et matérialités afin de penser les enjeux des productions numériques et de leur diffusion. Les artistes/professeurs DatAData : Nicolas Baduraux, Catherine Beaugrand, Elsa Bouladoux, Gaëlle Cintré.
Fermer
Mirage Festival - Installations - Wits School of Arts
La Wits School of Arts regroupe en un seul lieu disciplines artistiques (musique, théâtre, danse, film, video, arts numériques et arts visuels) et programmes théoriques (histoire de l’art, Cultural Studies) du niveau bachelor au niveau doctoral. La Wits School of Arts se positionne comme une institution trans-disciplinaire autant par son enseignement que par la place accordée à la recherche profondément ancrée dans le contexte spécifique de l’Afrique du Sud et de l’Afrique en relation avec les transformations à l’échelle globale. Les artistes/professeurs de la Wits University : Mwenya Kabwe, Cynthia Kros, Donna Kukama, Dorothee Kreutzfeldt et Bettina Malcomess, Jyoti Mistry et Nontobeko Ntombela, Georges Pfruender.
Fermer
Mirage Festival - Musique - DJ Fubar

Fubar est un grand passionné de vinyls. Il adore trainer dans les bric a brac et chez les disquaires pour y trouver de nouvelles perles. Ce qu'il recherche avant tout : du groove ! quel que soit le style et l'époque.

http://soundcloud.com/fubar

Fermer
Mirage Festival - Conférence - Réseau ANRA
Le Réseau a.n.r.a. (arts numériques Rhône-Alpes) est un espace de rencontre, de mise en commun et de croisement aussi bien des réflexions, des idées, des ressources que des professionnels : artistes et acteurs culturels. Il rassemble des acteurs qui oeuvrent dans la création, la diffusion, la promotion, la production et la médiation autour des arts numériques.
Fermer
Mirage Festival - Performance - Guillaume Marmin & Yi Ping Yang

Guillaume Marmin
Guillaume Marmin est un réalisateur et plasticien lyonnais. Il présente ses premières installations en 2005, lors de la Biennale d'Art Contemporain de Lyon. Son travail passe par la confrontation avec d'autres médias comme la musique, le spectacle vivant ou la création de dispositifs immersifs. Aujourd'hui Guillaume continue d'explorer les liens entre images et sons au cours de performances présentées notamment aux Subsistances, au Grrrnd Zéro, ou encore lors de la Biennale Musiques en Scène.

Fermer
Mirage Festival - Performances - 1024 architecture

1024 architecture est un label artistique créé par Pier Schneider et François Wunschel en 2007-2008. Architectes de formation, les deux artistes travaillent sur des architectures augmentées, le rapport à la lumière et la technologie vidéo. François Wunschel, également fondateur du collectif pluridisciplinaire Exyzt, est aussi à l’origine des installations conçues pour Etienne de Crécy et Vitalic. Par la suite, Fernando Favier rejoint les 1024 architecture pour donner naissance à cette trilogie de performances audiovisuelles. Ce projet est basé sur les interactions entre vidéo, son, mouvement et accidents de la vie, véritable performance théâtrale alimentée par des outils low-tech et des objets manufacturés premier prix.

www.reversehead.com

Fermer
Mirage Festival - Musique - Dorst

Moitié du duo W&F, Dorst assure le warm up en solo pour ce deuxième Mirage de Nuit. Toujours à la recherche de l'originalité il mixe une house épurée à l’efficacité implacable. Pour ce début de soirée la température ambiante sera bien au delà des normales saisonnières.

https://soundcloud.com/dorst-w

Fermer
Mirage Festival - Musique - Truss aka MPIA3

Tom Russell compose sa musique sans se soucier des tendances établies, avec une productivité impressionnante comme en atteste sa discographie. Le dernier-né de ses projets - MPIA3 - s'autorise avec audace un retour aux ambiances « rave » d'une décennie laissée pour compte. C'est sans aucune circonspection qu'il s'abandonne à ses compositions : rythmiques caustiques, synthétiseurs tranchants et autres distorsions analogiques y ressuscitent le meilleur de Beltram, Armani ou Dearbourn. Le londonien redonne à la piste de danse sa légitimité, à la techno sa fonction initiale, et aux festivités un peu d'espoir.

https://soundcloud.com/truss
https://soundcloud.com/mpia3

Fermer
Mirage Festival - Musique - CLFT Militia

Tour à tour afficheurs, mécènes, chroniqueurs, poinçonneurs, ou promoteurs, les trois jeunes activistes lyonnais cumulent les mandats susceptibles de faire valoir leur passion commune : la techno, au sens le plus large du terme. Immergés depuis plus d'un an dans la scène qui les anime, ils dirigent ensemble CLFT, structure protéiforme prenant tantôt la parole, au sein de leur webzine, ou laissant la musique parler d'elle-même, à travers leur label. Derrière les platines, chacun d'entre eux s'exprime différemment, les styles et les supports varient, mais leurs convictions restent semblables : proposer à leur auditoire la manière la plus perspicace d'appréhender les contours du genre.

https://soundcloud.com/clft

Fermer
Mirage Festival - Musique - Thug Tieg

Le jeune lyonnais d'adoption n'a plus rien à envier aux DJ qu'il affectionnait il y a encore peu de temps. Son amour pour la techno l'a amené à mixer de clubs en soirées, pour assouvir sa soif de dancefloor. Il acquiert au fil du temps un style qui lui est propre, résolument plus dur qu'à ses débuts. Sensible autant à la bass-music qu'à la techno sombre, Thug Tieg se joue des genres pour mieux nous surprendre.

https://soundcloud.com/thug-tieg

Fermer
Mirage Festival - Musique - Douster

Durant ces dernières années, Douster a joué dans le monde entier. À maintenant 27 ans, fort de ses influences aussi variées que pointues, il développe dans ses pro­ductions un style clairement orienté vers la house music avec un savoir faire hors pair. Invité régulier des soirées Dolus & Dolus, l’association organisatrice du Mirage Fes­tival, il propose un set spécialement conçu pour cette première édition du festival, avec comme destination Chicago, berceau de la house music. Inédit et irrésistible !

https://soundcloud.com/douster

Fermer
Mirage Festival - Musique - Duke Dumont

2012 est l'année de la consécration pour le londonien Duke Dumont suite à la sortie de son EP FOR CLUB PLAY ONLY sur le label de Tiga, Turbo Recordings. Il devient en très peu de temps une pointure de la house techno et son titre Street Walker un véritable hymne dancefloor. Les éloges ne cessent de pleuvoir suite au volume 2 de FOR CLUB PLAY ONLY, à la croisée des chemins de la deep house aux vocaux futuristique et de la UK bass. Déjà plébiscité par Pete Tong, Annie Mac, Toddla T ou A-Trak, le briton affiche un palmarès impressionnant malgré la rareté de ses nouvelles productions.

https://soundcloud.com/dukedumont

Fermer
Mirage Festival - Performances - Light, Sound and Death

Steve Buchanan, musicien et danseur d'origine américaine et Boris Edelstein collaborent depuis 2003. D’abord sous le nom de Rhythm Vision, ils produisent plusieurs performances caractérisées par la musique live et la superposition ultra dense d’images dans l’espace. Boris Edelstein, basé à Genève, est co-fondateur du Mapping Festival. Boris explore le medium de la vidéo live depuis le milieu des années 90, et performe en tant que VJ depuis une décennie. Cette expérience s’est traduite par la conception et la co-création de Modul8, l’un des logiciels VJ phares pour la performance avec de la vidéo en temps réel. Sa popularité a encore été renforcée avec l’introduction de MadMapper (logiciel de vidéomapping également développé sous la direction de Boris Edelstein et de 1024architecture).

www.reversehead.com
Vimeo

Fermer

Yro (Elie Blanchard, 1980), plasticien contemporain, croise la performance, la vidéo, la musique et l‘installation. Son univers visiblement hyper-structuré et minimal se révèle être une expérience destructurante et fragile. Il utilise des matériaux tangibles tel que le papier, le verre, les moteurs, la lumière qu’il transforme, filme et équipe d’éléments interactifs. Il explore un territoire composé de formes primaires, de dispositifs simples et d’objets qui prennent une nouvelle dimension poétique entre interactions, ombrages, systèmes motorisés et synesthésie. Ses œuvres utilisent un réseau de figures symboliques et évocatrices, cette trame plastique aménage un espace propice à la subjectivité et à la poésie.

www.yroyto.com
www.avoka.fr

Fermer
Mirage Festival - Workshop - Resolume
Basée à Lyon depuis 2004, l'AADN met l'écriture technologique au service de l'art et la culture en partage. Elle soutient la création en dénichant des talents, accompagnant et produisant des projets artistiques, programmant et diffusant des oeuvres. Elle s'implique sur des territoires et explore les pratiques numériques créatives à travers le Laboratoire des Usages. Elle anime des réseaux, ouvre des espaces de réflexion partagée et créé, par une entrée artistique, des zones de frottements avec le champ social, culturel, éducatif, scientifique et économique.
Fermer
Mirage Festival - Installation - Opus 1
Opus 1 est le fruit de la collaboration de Lionel Radisson, Mattias Pages et Adrien Jolivet. A la demande du Mirage Festival, les trois créateurs s’approprient l’espace du Club Transbo le temps d’une nuit en proposant une installation qui vient se greffer à l’ar­chitecture du lieu. C’est pour le public une véritable expérience qui est proposée avec ce support de projection architecturée. Ob­servable sous plusieurs angles de vue, Opus 1 offre un spectacle différent à chacun des spectateurs selon leur position dans le club. Le croisement d’expérimentations visuelles, plastiques, artistiques et techniques ras­semble, exalte les imaginations et anime le lieu pour le faire résonner au rythme de son environnement sonore. Il réagit, bouge, danse avec le public.
Fermer
Mirage Festival - Installation - WSK
Le WSK est un collectif d'artistes visuels, spécialisé dans le Vjing, le Mapping Vidéo, le Motion Design et le Stage Design. Ce collectif a pour objectif de procurer au public une véritable expérience visuelle et esthétique au travers d’événements culturels. Particulièrement actif dans le milieu des musiques actuelles (festivals, concerts, soirées), le WSK, fort de cinq années d’expériences, propose à chaque performance un habillage scénique unique en adéquation avec un lieu, un thème ou un style musical. L’installation est immersive, le mix vidéo cohérent et rythmé, tout cela afin que le voyage ne soit plus seulement sonore mais également visuel.
Fermer
Mirage Festival - Installation - Alexandra Corneyllie - TéléMir

Alexandra Corneyllie est ingénieur de recherche CNRS au laboratoire de Cognition Auditive et Psychoaccoustique de Lyon. Sa spécialité est l'étude du signal électroencéphalographique (EEG) et des processus cérébraux associés aux traitements cognitifs. Entre deux programmes informatiques d'acquisition ou d'analyse de données développés pour ces chercheurs, elle est passionnée de neuroesthétique et actrice des interactions entre art et science. Le TéléMir est sa première performance publique de transformation directe de l'EEG en ambiance multimédia, exploration des possibilités artistiques offertes par la technologie sur le thème de la cognition.

Avec la participation de : Thomas Bohl (ingénieur), Hugo Passaquin (musicien), Jérémie Forge (créateur multimédia), Doriane Roche (directrice artistique), Anne Lise Saive (doctorante), Equipe Cognition Auditive et Psychoacoustique (CNRS UMR5292 - INSERM U102).

Fermer
Mirage Festival - Musique - DJ La Face-B
Lotfi «La Face-B» est un activiste pro-groove. L’appellation «La Face-B» indique qu’il n’est pas un Jukebox bourré de tubes, mais plutôt un selecteur de sons qui n’ont pas connu un grand succès commercial (et c’est tant mieux).
Fermer
Mirage Festival - Workshop - VJ Lupin

MadMapper est un outil facile à utiliser qui simplifie et démystifie le processus de mapping vidéo, afin de permettre à l’artiste ou designer de se concentrer sur le contenu de ses projections, désormais modifiables en temps réel. MadMapper est développé entre Genève et Paris, respectivement par les équipes de Modul8 et de 1024 architecture. Le workshop inclut une présentation générale du logiciel et de son utilisation avec Modul8, des exercices pratiques sur des maquettes et divers supports de projection.

VJ Lupin
Diplômé de communication visuelle à l’Ecole supérieure d’art et design de St Etienne, Gaël Abegg-Gauthey vis actuellement en France à Annecy où il exerce l'activité de visualiste et designer multi-supports en freelance.

www.reversehead.com

Lyon

Hôtel de Ville / Louis Pradel

Cordeliers

Foch

Croix Paquet

Croix Rousse

Masséna

Charpennes

Brotteaux

ENSBA – Réfectoire des Nonnes

8 bis, quai Saint-Vincent
69001 Lyon, France

Le Réfectoire des nonnes est le lieu d’exposition de l’École nationale des beaux-arts de Lyon. Il offre un véritable espace d’expérimentation, d’apprentissage et de transmission.

Salle Garcin

7, impasse Flesselles
69001 Lyon, France

Caché dans les pentes, à deux pas du Lavoir Public, la salle Paul Garcin accueille les performances du samedi soir : L.S.D (Light Sound and Death) et l'artiste parisien Yro.

Le Lavoir Public

4, impasse Flesselles
69001 Lyon, France

Le Lavoir Public est un bâtiment unique, à l’architecture industrielle. Lieu de brassage, de mixité, de rencontres, c'est un espace idéal pour les propositions atypiques, les ambiances décalées, les soirées improbables.

Mairie du 1er arr.

2, place Sathonay
69001 Lyon, France

Située au dessus de la place Sathonay, la Mairie du 1er arrondissement accueille conférences et workshop. C'est aussi le point-informations du Mirage Festival.

Sunset Résidence

41, rue des Tables Claudiennes
69001 Lyon, France

La Sunset Résidence est à la fois un atelier et un lieu d’exposition/diffusion, ayant pour vocation de présenter une scène émergente, située au croisement de plusieurs pratiques.

Galerie H+

24, montée Saint Sébastien
69001 Lyon, France

La Galerie H+ est une galerie lyonnaise, spécialisée dans l’art digital. Elle présente des créations utilisant la technologie comme nouveau media, dans les domaines de l’art, du design, et de l’évènementiel.

Club DV1

6, rue Roger Violi
69001 Lyon, France

Après s'être refait une jeunesse (nouveau système son Noise Control et déco) le célèbre club reste une adresse incontournable pour la techno à Lyon.

Galerie Datta

10, rue du Griffon
69001 Lyon, France

Dans son espace d’exposition, DATTA accueille les œuvres d’artistes évoluant dans des univers variés et venant de scènes artistiques locales, françaises et internationales.

Grand Temple

3, quai Victor Augagneur
69003 Lyon, France

Le Grand temple de Lyon a été construit en 1884 et est maintenant classé au titre des monuments historiques. Ce sera un lieu unique pour accueillir la performance de 1024 architecture.

Club Transbo

3, boulevard Stalingrad
69100 Villeurbanne, France

Depuis près de 22 ans la salle accueille concerts, spectacles et événements culturels. Sa programmation éclectique en fait un lieu de référence au niveau régional, national et international.
Mirage Festival - Map

Tarifs

  • Pass Ve 15 et Sa 16

    Performances et soirées : 28 €

  • Je 14

    Performance par Guillaume Marmin et Yi-Ping Yang au Lavoir Public : 5 € (sur place)

  • Ve 15

    Performance 1024 architecture au Grand Temple : 8 €

    Nuit 1 Carte Blanche CLFT : 8 €

  • Sa 16

    Performance L.S.D et Yro à la Salle Garcin : 8 €

    Nuit 2 : Duke Dumont, Douster... : 10 €

  • Billets et PASS en vente sans frais de location à la Sunset Résidence, 41 rue des tables claudiennes, de 14h à 19h et sur place le soir des spectacles et soirées. (Pass, Nuit 1 et Nuit 2 majorés de 2€ sur place).

    Prélocations dès maintenant sur notre billeterie et sur les réseaux Fnac, Digitick, Le Transbordeur.

    Billets et pass en vente sur place le soir des spectacles et soirées

    Les pass achetés en prévente sont à échanger sur place le soir des spectacles

Workshops

Atelier MadMapper

Jeudi 14 / 15h00 - 18h30 / Salle Fourvière. 10 places : 50€. Inscription payante sur contact@miragefestival.com.

Prérequis : Un minimum de connaissance en performance vidéo et motion design, un ordinateur Mac équipé de Mac OS X 10.6 (Snow Leopard) et un adaptateur VGA.

Atelier VJing Resolume

Samedi 16 / 14h00 - 18h00 / Mairie du 1er arr.
Inscription gratuite sur contact@miragefestival.com.

Apportez si vous le pouvez vos ordinateurs, images, vidéos et contrôleurs midi
17h00 -18h00, rendu d'atelier ouvert au public.

Point Info

Point information du festival : Mairie du 1er Arr.
Je 14 - Sa 16 : 13h00 - 18h00

Structures associées :

Mapping Festival

Mapping Festival

La 9ème édition du Mapping Festival se déroule cette année du 2 au 12 mai 2013 à Genève. Le Mapping est un festival dédié à l'art audiovisuel et aux cultures numériques. Unique espace de diffusion de cette ampleur en Suisse, le festival est maintenant reconnu dans le monde entier, et ce grâce à sa richesse de programmation. Le Mapping Festival propose chaque année performances audiovisuelles, installations, soirées clubbing, spectacle vivant, mapping architectural, mais aussi des workshops et des conférences.

AADN

AADN

Basée à Lyon depuis 2004, l'AADN met l'écriture technologique au service de l'art et la culture en partage. Elle soutient la création en dénichant des talents, accompagnant et produisant des projets artistiques, programmant et diffusant des œuvres. Elle s'implique sur des territoires et explore les pratiques numériques créatives à travers le Laboratoire des Usages. Elle anime des réseaux, ouvre des espaces de réflexion partagée et créé, par une entrée artistique, des zones de frottements avec le champ social, culturel, éducatif, scientifique et économique.

Partenaires institutionnels :

  • Direction Régionale des Affaires Culturelles
  • Région Rhône-Alpes
  • Le Grand Lyon - Métropole Créative
  • Ville de Lyon
  • Prohelvetia Swiss Arts Council
  • Confédération Suisse

Lieux partenaires :

  • École Nationale des Beaux Arts de Lyon
  • Sunset Résidence
  • Club Transbo
  • DV1
  • Galerie H+
  • Galerie Datta
  • Le Lavoir Public

Autres :

  • Kiblind
  • La Martinière Diderot
  • Kohe Meeting
  • Reversehead